Une petite ville tranquille nommée Dachau, André de Fer, Franck, 1985

8,00 tvac

Rupture de stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Egalement auteur de ‘Tonnerre sur l’Ardenne’, un survivant de Dachau réécrit l’histoire du camp.  Critique complète du livre ici. Extraits: “Lorsqu’il évoque le retour au pays, c’est pour exprimer son refus de témoigner : « Nous n’avons rien à dire et nous n’avons plus de souvenirs, ni de rêves. ” Le gros du livre retrace les grandes étapes de l’arrivée au pouvoir d’Hitler en 1932-1933, puis celles de la création du camp de Dachau. C’est une histoire romancée, une mise en scène, ponctuée de dialogues entre les principaux protagonistes de l’avènement du nazisme. Dans sa représentation des origines de Dachau, de Fer décrit le sort distinct des différentes catégories de prisonniers et poursuit sa narration historique animée de dialogues inventés. En fin d’ouvrage, le chapitre consacré aux Belges à Dachau comporte un récit « personnel » d’une dizaine de pages. Seul écrit « véridique » et « documentaire » de tout le livre, ce texte évoque l’arrivée à Dachau de « son groupe » transféré de Kaisheim trois semaines avant la Libération. Mais ce récit d’une expérience vécue ne constitue pas pour autant un « ego-document ». C’est le « nous » globalisant et non le « je ». André de Fer « témoigne » mais sans que ce témoignage passe par le récit à la première personne de sa propre expérience. Lorsqu’il évoque le départ du camp et ce passé « qu’il faut oublier au plus tôt », c’est pour ajouter : « L’avenir nous apprendra que l’oubli ne viendra jamais ». Et il insiste, un peu plus loin sur l’impossible oubli : « Pour nous, qui avons vécu ces scènes d’abomination et d’épouvante, les images du monde concentrationnaire ne s’effaceront jamais de nos mémoires. » Mais alors, pourquoi ce refus de raconter ce qu’il a vécu de l’enfer nazi ? Dans l’ensemble des écrits, publiés ou non, d’André de Fer, pas la moindre trace d’un souvenir personnel sur son parcours de Nacht und Nebel. Il n’est jamais retourné à Dachau, ce lieu qui résumait son expérience de prisonnier politique, effaçant de la mémoire ses détentions à Vechta et Kaisheim.”

Délais de livraison

Délais de livraison selon le jour de votre commande :

  • Lundi : 5 jour(s) ouvrés
  • Mardi : 5 jour(s) ouvrés
  • Mercredi : 5 jour(s) ouvrés
  • Jeudi : 5 jour(s) ouvrés
  • Vendredi : 5 jour(s) ouvrés
  • Samedi : 5 jour(s) ouvrés
  • Dimanche : 5 jour(s) ouvrés

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une petite ville tranquille nommée Dachau, André de Fer, Franck, 1985”
Partages
Liste d'attente Vous serez informé quand le titre sera à nouveau disponible./

No fields found, please go to settings & save/reset fields